FORUM DES JEUNES PROPAC 62

 

La Plateforme Régionale des Organisations Paysannes d’Afrique Centrale (PROPAC) a organisé du 11 au 13 décembre 2018 à Douala au Cameroun, un forum des jeunes entrepreneurs agricoles sur le thème : « Jeunes face aux métiers verts pour l’atteinte des Objectifs de Développement Durable. L’évènement était organisé par la Plateforme Régionale des Organisations Paysannes d’Afrique Centrale (PROPAC), dans le cadre du Programme d’Appui aux organisations Paysannes d’Afrique (PAOPA) appuyé par la Commission de l’Union Européenne, le Fonds International de Développement Agricole (FIDA), l’Agence Française de Développement (AFD) et la Coopération Suisse (SDC).

Le forum avait pour objectif de contribuer à la promotion de l’entrepreneuriat agricole au sein de la jeunesse de l’Afrique Centrale en fournissant aux jeunes entrepreneurs une plateforme d’échange et d’apprentissage par les pairs. De manière spécifique, il a été question de 

: Démontrer / présenter le succès et le potentiel des jeunes entrepreneurs agricoles ; Sensibiliser les jeunes des pays de l’espace CEEAC sur les démarches et l’importance de la création d’entreprise agricole ; Influencer les politiques éducatives dans les pays afin d’intégrer le volet agro-pastoral et halieutique dans les systèmes éducatifs ; Renforcer les capacités techniques et managériales des jeunes entrepreneurs ; Promouvoir les produits locaux des jeunes entrepreneurs à travers une Foire exposition, Faciliter la mise en lien entre la jeunesse, le secteur privé, les institutions financières et tous les autres partenaires.

Une centaine jeunes entrepreneurs agricoles encadrés par les organisations paysannes nationales membres de la PROPAC représentant la CNOP-CAM (Cameroun), la CNOP-Congo (Congo), la CNOP-Gabon (Gabon), la CNOP-CAF (RCA), la COPACO-PRP (RDC), la FENAPA-STP (Sao Tomé et principe) et le CNCPRT (Tchad) y prenaient part.

On a egalement noté la participation de plusieurs partenaires au developpement, notamment la CEMAC, le FIDA, l’IITA et des Ministères de la République du Cameroun : Le Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique, Le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, Le Ministère des Petites et Moyennes Entreprises, Le Ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Le Ministère des Mines et de l’Industrie et du Développement Technologique,

La cérémonie d’ouverture était présidée par le Chef de la Division des Affaires Economiques, Sociales et Culturelles, Représentant le Gouverneur de la Région du Littoral.  Et l’agenda s’est articulé autour des exposés, des panels de discussions animés par des jeunes entrepreneurs, des representants des ministères , partenaires au développement ainsi que des groupes de travail, success stories et des expositions des produits agricoles locaux transformés.

Divers allocutions ont marqué La cérémonie d’ouverture: 

Mme DENGUE de la Concertation Nationale des Organisation Paysannes du Cameroun  de la région du Littoral qui a souhaité la bienvenue au nom de la CNOP-CAM à tous les participants et les a appelé à profiter du cadre de travail mis à leur disposition .

M. KOLYANG PALEBELE Vice - Président de la Plateforme Régionale des Organisation Paysannes d'Afrique Centrale, au cours de son allocution a dit que les jeunes constituent une tranche importante de la population africaine. Le forum organisé par la PROPAC avec l'appui du FIDA à travers le Programme d'Appui aux Organisations Paysannes d'Afrique est donc un cadre de réflexion qui vise à faciliter l’insertion socio-professionnelle des jeunes, lutter contre le chômage et le sous-emploi des jeunes en Afrique de manière générale et en Afrique Centrale en particulier.

A travers le PAOPA, de nombreux projets et services économiques ont été mis en oeuvre pour le developpement des exploitations agricoles familiales dans différents domaines  en afrique centrale. Il s'agit notamment l’approvisionnement collectif en intrants, la mise en marché collectif des produits agricoles, le warrantage, la production des semences, la production d’œufs de poules, etc.

Cependant les capacités entrepreneuriales des jeunes restent faibles, d’où l’organisation du forum. Car il est question pour la PROPAC, de contribuer  à la transformation significative de l’agriculture africaine telle que prônée par l’UA à travers le NEPAD/PDDAA. C’est egalement un appel aux  partenaires à un appui plus accru en irection de l’entrepreneuriat agricole des jeunes.

Le Représentant du FIDA Cameroun  a affirmé qu’il ne peut y avoir de solution meilleure au problème du chômage des jeunes que l’entrepreneuriat agricole. il a de ce fait félicité la PROPAC pour l’organisation de ce forum important. Pour lui, le FIDA est d’avis qu’il faut promouvoir l’entrepreneuriat jeune parce que le taux d’accroissement de la population est élevé et cela implique une croissance des besoins en produits alimentaires. Aussi, on ne peut pas réussir le développement économique sans le développement agricole.

Le mot du Représentant de la CEMAC  a appelé les jeunes à être fiers d’eux-mêmes parce qu’ils sont un vecteur de changement. Pour lui, le développement inclusif est la seule opportunité pour notre sous-région. La CEMAC dans sa stratégie commune agricole promeut l’entrepreneuriat des jeunes. Il a fait la remarque que les besoins pour le développement agricole sont en pleine mutation. Il est necessaire d'intensifier les échanges entre les Etats membres de la CEMAC pour le commerce régional des produits agricoles. Par ailleurs, Il a invité les jeunes à participer activement aux travaux et a assuré de porter au Président de la commission les résultats des travaux du forum

Le discours d’ouverture des travaux par le Chef de la Division des Affaires Economiques, Sociales et Culturelles Représentant le Gouverneur de la Région du Littorale. Il s’est dit particulièrement heureux de se retrouver présent au forum du fait qu’il traite d’un thème d’une grande importance.

En revennant sur  les propos de Son Excellence Paul Biya, Président de la République Cameroun : « la terre ne trahi jamais », il a appelé  les jeunes à se lancer activement dans le secteur agricole. Les jeunes doivent s’informer d'avantage sur les nombreux programmes qui ont pour mission de les accompagner dans les différents maillons de la chaine agricole. Entre autres, l’appui au montage de projet ; conseil agricole ; financement de projet ; appui à la mise en marché des produits ; appui à la transformation des produits agricoles. Il est également revenu sur les difficultés d’accès à la terre et aux facteurs de production. Toutefois il a tenu à réaffirmer l’engagement du gouvernement à intensifier son action pour le développement du secteur agricole et rurale et confirmé le Cameroun comme « grenier de l’Afrique Centrale ». Pour achever son propos, Il a déclaré ouverts les travaux du et invité les participants à être actifs.

La visite de stands par les officiels a  ponctuée la fin de la session introductive. Cette visite a permis aux officiels et nombreux participants de découvrir la créativité et le talent des jeunes entrepreneurs d’Afrique centrale en matière de transformation et de conditionnement des produits agro-alimentaires.

FORUM DES JEUNES AFRIQUE CENTRALE PROPAC 9FORUM DES JEUNES AFRIQUE CENTRALE PROPAC 14FORUM DES JEUNES AFRIQUE CENTRALE PROPAC 12

FORUM DES JEUNES AFRIQUE CENTRALE PROPAC 6FORUM DES JEUNES AFRIQUE CENTRALE PROPAC 48FORUM DES JEUNES AFRIQUE CENTRALE PROPAC 47


Le déroulement des travaux

1.  La culture entrepreneuriale

Les participants ont eu droit à la success stories de M. Jean Pierre EMEBE, fondateur de l’entreprise Biotropicale. L’entreprise est née d’un constat sur la consommation par les européens des produits agricoles venant du monde entier mais qui n’étaient pas de bonne qualité. Ayant réalisé que le Cameroun avait la possibilité de faire de l’agriculture biologique, M. Jean Pierre s’est assigné pour mission de fournir au marché européens des produits agricoles sains. Et pour réussir cette initiative il a fallu y associer une masse critique de producteurs. Les échanges ayant suivi la présentation de Jean Pierre ont fait ressortir de nombreux aspects liés à l’exportation des produits agricoles. Notamment : l’absence de certification sur la vente des produits agricoles à l’international ; la qualité des produits, la faible valorisation des résultats de la recherche au sein des organisations paysanne par les institutions de recherche et les institutions chargée de l’agriculture ; faible connaissance de l’agriculture biologique, la faible maitrise des normes (emballage, étiquetage) etc.

2.  Restitution de l’étude sur l’entrepreneuriat agricole des jeunes en Afrique Centrale

La restitution de l’étude sur l’entrepreneuriat agricole des jeunes en Afrique Centrale commandée par la PROPAC. a été faite la consultante Mme MARIGOT BOUQUET Hélène, Epse MISSE qui a présenté les principaux résultats de cette étude. Ainsi, sur le plan démographique, la population en Afrique Centrale est très jeune et faiblement éduquée en milieu rural. Concernant l’emploi : Chaque année, 7-10 millions de jeunes arrivent sur le marché du travail et seulement 10% ont accès à un emploi, la majorité des jeunes ont été formés dans l’optique d’un emploi et non d’entrepreneuriat, la fonction publique recrute de moins en moins et le secteur privé offre très peu d’opportunités. Pourtant, la zone Afrique Centrale regorge d’énormes opportunités notamment : un climat favorable à l’agriculture, des terres arables et irrigables disponibles, de grands potentiels de pêches, 75% de la pop est dans le secteur agricole, la demande de plus en plus croissante vu l’augmentation de la population.

Cependant, de nombreux défis et contraintes restent à relever. Il s’agit de : l’accès au marché, la communication/marketing, la technologie, l’accès durable à la terre, l’accès au capital, les techniques de production intensive, l’accompagnement et l’encadrement technique, le manque d’esprit d’entrepreneuriat, le faible accès à l’information. Pour relever ces défis, les Etats avec les autres acteurs de développement rural ont mis en place des dispositifs. Cependant les impacts de ces dispositifs sont faibles du fait que les interventions sont limitées à certaines régions et localités et du fait de la faible implication des acteurs de la société civile

3.  Panel des jeunes entrepreneurs

FORUM DES JEUNES AFRIQUE CENTRALE PROPAC 94FORUM DES JEUNES AFRIQUE CENTRALE PROPAC 95FORUM DES JEUNES AFRIQUE CENTRALE PROPAC 153

FORUM DES JEUNES AFRIQUE CENTRALE PROPAC 97FORUM DES JEUNES AFRIQUE CENTRALE PROPAC 98FORUM DES JEUNES AFRIQUE CENTRALE PROPAC 152

Il y a eu deux panels des jeunes entrepreneurs qui ont eu pour « thème vivre mon entreprise ». A travers ce thème, l’occasion a été donné aux jeunes de présenter leur initiative, d’en expliquer la genèse, les difficultés rencontrées, les solutions apportées pour surmonter ces difficultés, les sources de financement, etc. Le premier panel a été constitué des jeunes de la RCA, du Congo, du Cameroun et du Gabon. Le second panel a été constitué des jeunes de la RDC, de Sao Tomé et Principe et du Tchad.

4.  Panel des Ministères sectoriels et le panel des organisations internationales

La deuxième journée du forum été consacrée à deux panels : le panel des ministères sectoriels et le panel des organisations internationales

i)          Le panel des ministères sectoriels

Ce panel a réuni les ministères suivants : MINPMESA, MINDIT, MINJEC, MINADER et MINFOP. Ces ministères ont présenté tour à tour les politiques, programmes et projets du gouvernement du Cameroun à l’endroit des jeunes. Il ressort de ces différents exposés que le gouvernement a mis en place de nombreux outils pour promouvoir l’entrepreneuriat jeune. Il s’agit des appuis techniques, des appuis financiers, des formations, des centres d’incubation, etc. Mais très peu de jeunes ont accès à ces outils par manque d’information. Les panélistes ont alors invité et encouragé les jeunes à s’approcher de ces différentes opportunités qui s’offrent à eux afin de lancer et développer leurs business.

ii)        Panel des organisations internationales

Le panel des organisations internationales a été constitué du FIDA, de l’IITA et de la PROPAC. Les trois organisations ont également présenté les opportunités qui s’offrent aux jeunes pour développer leur entrepreneuriat. Ainsi, l’IITA a présenté le programme Enable youth qui vise à réduire le chômage des jeunes en Afrique en s’adressant aux jeunes diplômés sans emploi. La PROPAC a présenté l’initiative de promotion de l’entrepreneuriat rural conçu pour accompagner les jeunes dans leur entrepreneuriat. Le FIDA quant à lui, a présenté le PEA-Jeune qui est un projet du gouvernement du Cameroun mis en œuvre avec l’appui technique et financier du FIDA.

La Cérémonie de clôture

La cérémonie de clôture a été ponctuée par quatre allocutions :

Son Excellence Mme Elizabeth ATANGANA Ambassadrice Spéciale de la FAO pour les Coopératives aux jeunes

A l’entame de son propos, Mme Elisabeth ATANGANA a tout d’abord félicité les organisateurs du forum, puis remercié les autorités camerounaises pour le soutien apporté à la PROPAC. Et s’adressant aux jeunes, elle a affirmé que la PROPAC a la vision de résoudre le problème du vieillissement de la main d’œuvre agricole et l’augmentation de la productivité. Aussi, l’ouverture de nos frontières aux APE exige de la compétitivité. C’est pourquoi elle a invité les jeunes à : Développer une vision entrepreneuriale ; Apprendre à aller vers le haut et se dire capable ; Renforcer ses capacités, être humble, s’ouvrir et apprendre des autres ; Etre à l’écoute des autres ; Travailler et chercher l’excellence dans le travail ; Etre solidaire et défendre l’Afrique Centrale ; Se mettre en réseau depuis le niveau du village jusqu’au niveau régional.

Mot de la représentante du MINFOP

Prenant la parole au nom des ministères sectoriels, la représentante du MINFOP a remercié la PROPAC et la CNOP-CAM pour l’organisation du forum au Cameroun. Elle a souhaité bon vent aux activités des jeunes tout en les appelant à être entrepreneurs et formateurs. Enfin, elle a rassuré les participants de ce que les recommandations et suggestions seront transmises aux autorités.

Mot de la CNOP-CAM

Mme NDENGUE, représentant la CNOP-CAM a dans son mot de fin, encouragé les jeunes à mieux s’organiser, à se mettre en réseau et à s’informer. Pour elle, les jeunes sont la pépinière de la PROPAC et il convient de les soutenir pour qu’ils soient en mesure de prendre efficacement la relève quand ils seront aux affaires. Elle a fini son propos en remerciant les ministères sectoriels et les partenaires pour leurs soutiens indéfectibles.

 M. KOLYANG PALEBELE, Vice-Président de la PROPAC s’est réjoui du fait qu’au cours du forum, les jeunes se sont montrés prêts à s’engager dans les métiers agricoles. C’est pourquoi, il faut améliorer leur accès aux facteurs de production. C’est dans ce sens que la PROPAC réitère son plaidoyer en direction des gouvernements, des communautés économiques régionales et des partenaires techniques financiers pour plus de soutien à l’agriculture familiale et à l’entrepreneuriat jeune. Il a fini son propos en remerciant le gouvernement du Cameroun pour toutes les facilités accordées et le Gouverneur de la Région du Littorale pour avoir accepté de patronner le forum

Mot de clôture

Le mot de clôture a été prononcé par le représentant de la commission de la CEMAC. Celui-ci a d’abord remercié les participants avant de noter que les trois jours de forum ont été intenses au niveau des idées et de la motivation. Pour lui, les mots clés qui ressortent des différentes interventions sont formation, innovation, fraternité et solidarité. Il a appelé les jeunes à continuer à innover car ils sont l’avenir de l’Afrique Centrale et a affirmé que les recommandations du forum seront transmises aux plus hautes autorités.

Nous suivre sur Facebook

Who's Online

We have 53 guests and no members online

Compteur de visite

Today 52

Yesterday 158

Week 661

Month 3398

All 16702

Currently are 12 guests and no members online

booked.net

CONTACTS INFO

  • PROPAC, BP : 7445 Yaoundé , Cameroun
  • This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
  • (237) 222 23 41 90

S'abonner au Newsletter

S'abonner au Newsletter

Partenaires PROPAC

Soyez le Bienvenu dans le site web d'informations de la PROPAC

Who's Online

We have 53 guests and no members online

Statistics

OS:  
Linux w
PHP:  
7.0.29
MySQLi:  
10.0.34-MariaDB-cll-lve
Time:  
10:58
Caching:  
Disabled
Gzip:  
Disabled
Users:  
3
Articles:  
47

Compteur de visite

Today 52

Yesterday 158

Week 661

Month 3398

All 16702

Currently are 12 guests and no members online