Déclaration du Président de la PROPAC à l’occasion de la journée internationale de la femme rurale

15 October 2022
Author :  

DSC 0908

La communauté internationale célèbre ce jour 15 octobre la journée internationale de la femme rurale sur le thème :

« Les femmes rurales face à la crise mondiale du coût de la vie ».

A l’occasion de cette commémoration, la PROPAC souhaite rendre un hommage particulier à toutes femmes rurales d’Afrique Centrale qui travaillent sans relâche pour nous nourrir.

En effet, les femmes rurales jouent un rôle très important dans l’alimentation et le maintien des foyers en milieu rural. Car ce sont elles qui cultivent les denrées alimentaires, ce sont elles qui prennent soin des membres de leur foyer à travers les multiples tâches ménagères si vitales pour notre société.

Cependant force est de constater que tout le travail abattu par ces vaillantes femmes au niveau de leur ménage respectif n’est pas valorisé. Les produits agricoles qu’elles mettent sur le marché ne sont pas achetés au juste prix pouvant leur permettre de mener une vie digne et de continuer à nous produire de la nourriture. En plus de ces difficultés, elles doivent faire face aux catastrophes naturelles (inondations, sécheresses) liées aux changements climatiques, aux crises sécuritaires qui sévissent dans notre région (conflit agriculteurs-éleveurs, Boko Haram, conflits politico-militaires) à la conjoncture économique mondiale qui entraine les hausses des prix des intrants et produits de premières nécessités. Les femmes rurales font face également aux difficultés d’accès à la terre pour cultiver ou pratiquer un élevage, elles ont difficilement accès aux intrants de qualité et à des équipements permettant de réduire la peine de leur travail. 

Face à toutes ces difficultés, c’est le lieu ici de lancer un vibrant appel à tous nos gouvernements, à nos Communautés Economiques Régionales (CEEAC et CEMAC) ainsi qu’aux bailleurs de fonds et autres organisations pour un appui conséquent à ces femmes. Car améliorer la vie des femmes rurales est essentiel pour lutter contre la pauvreté et la faim ; donner aux femmes les mêmes opportunités qu'aux hommes pourrait augmenter la production agricole de 2,5 à 4 % dans les régions les plus pauvres et le nombre de personnes sous-alimentées pourrait être réduit de 12 à 17 %.

On ne peut pas éradiquer la faim et la pauvreté sans donner aux femmes rurales, les moyens de lutter contre ces maux.

Vive les femmes rurales !

KOLYANG Palébélé,

Président de la PROPAC

LIRE TOUTE LA DECCLARATION

285 Views
Mike ATANGANA
Login to post comments
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…